Foire aux questions

  • Combien de temps faut il pour l’assèchement complet des murs ?

    Cela dépend de leur épaisseur et de leurs implantations. L’assèchement peut prendre de 6 mois à 3 ans.

    Le traitement contre l’humidité est donc un traitement dans la durée.

  • Une VMI est elle plus efficace qu’une VMC ?

    Une VMI est bien plus efficace qu’une VMC car elle permet de conserver les calories (la chaleur) à l’intérieur du logement tout en évitant les problèmes de condensation.

  • Peut-on faire des décorations d’intérieur directement après le traitement des remontées capillaires ?

    Oui en suivant nos préconisations techniques ! Vous pouvez ensuite refaire immédiatement vos différents revêtements muraux intérieurs. Il est fortement déconseillé, il faut laisser un délai d'asséchement.

  • Peut-on rendre une cave habitable grâce aux traitements contre l’humidité ? 

    Oui c’est possible mais le coût de réalisation est élevé ! C’est pour cela que nous réalisons ces travaux dans les villes ou le prix au m² habitable est élevé. 

  • Est-ce qu’une source d’eau sous l’habitation peut rendre le traitement inefficace ? 

    Non. Certains de nos traitements se servent de la circulation de l’eau dans le terrain (c’est la ligne de fracture) pour fonctionner, c’est le cas de l’inverseur de polarité. 

Problèmes d'infiltration d'eau

  • J’ai des infiltrations d’eau importantes lors de forte pluie, quelle solution ? 

    Cela est souvent dû aux nappes phréatiques qui se chargent et qui provoquent une légère pression hydrostatique dans le terrain et l’eau pénètre par les jonctions dalle / mur.

    La solution préconisée est la réalisation d’un cuvelage.

  • J’ai de l’humidité qui ressort sur les murs, quelles solutions ? 

    Il faut définir si cette humidité est due :

    • à une remontée capillaire ou
    • à un défaut de ventilation ou
    • à ces deux causes. 

    Les solutions préconisées sont :

    • des injections de résine,
    • la pose d’un inverseur de polarité,
    • la pose d’une ventilation. 
  • De l’eau s’infiltre par le toit terrasse de mon garage, quelle solution ? 

    L’étanchéité est défaillante. Il est nécessaire de vérifier l’état du système d’étanchéité de votre domicile afin de déterminer :

    • si la défaillance est réparable,
    • d’où provient l’infiltration d’eau.

    Les solutions préconisées sont les réparations et l’imperméabilisation.

  • Mes murs suintent, quelle solution ? 

    Cette situation est souvent due à un défaut de ventilation en période automnale ou hivernale ou au chauffage de la maison sans l’aérer afin que l’air se renouvelle.

    La solution préconisée est l’installation d’une ventilation par pression

  • J’ai un mur semi enterré qui présente des traces de remontées d’humidité, quelle solution ? 

    Ce mur peut être traité de différentes manières en fonction des résultats d’analyse que nous réalisons lors de notre diagnostique.

    Les deux solutions préconisées, selon votre situation, sont la réalisation d’un cuvelage ou la pose d’un inverseur de polarité

Humidité dans l'habitation

  • J’ai de la condensation dans certaines pièces de mon habitation, quelle solution ? 

    L’humidité dans les pièces d’habitation doit normalement se limiter aux pièces d’eau (wc, cuisine, salle de bain). Si d’autres pièces sont touchées, cela peut provenir d’un problème de ventilation de l’habitation.  

    La solution préconisée est l’installation d’une ventilation par pression

  • Depuis le changement de mes fenêtres, il y a des traces de condensation dans la pièce, quelle solution ?  

    L’étanchéité du bâtiment est renforcée par la qualité des fenêtres. Aussi, il est impératif de modifier et d’adapter le type de ventilation dans l’habitation lors du changement des fenêtres.

    La solution préconisée est l’installation d’une ventilation par pression

  • Mon habitation présente des taches de différentes couleurs, des moisissures ainsi que des auréoles sur les murs et plafonds, quelle solution ? 

    Les tâches, moisissures et auréoles sont dues à un problème de confinement, ou des points froids sur la structure qui provoquent des ponts thermiques et donnent naissance à différents types de moisissure en fonction des matériaux utilisés.

    Les solutions préconisées sont :

    • L’installation d’une ventilation par pression,
    • L’installation d’un inverseur de polarité,
    • La réalisation d’injection dans les murs. 
  • De la moisissure s’est développée à proximité des fenêtres de mon habitation, quelle solution ?  

    Les zones où la moisissure se forme sont les points les plus froids de l’habitation : ce sont des points de rosées.

    La solution préconisée est l’installation d’une ventilation par pression.

  • J’ai découvert la présence d’un champignon dans mon habitation

    Le développement d’un champignon est dû à un surplus d’humidité. Il est capital de connaître l’origine de ce champignon. En effet, il peut être dangereux pour la santé dans certains cas.

    Les solutions préconisées sont :

    • Le traitement du mérule,
    • L’installation d’une ventilation par pression,
    • La réalisation d’injection dans les murs de l’habitation.
  • La peinture des murs de mon habitation cloque, quelle solution ?

    Les sels hygroscopique (sels migrants du sol avec l’humidité de remontée capillaire) sont souvent à l’origine de cloquage de revêtements mural. Ces cloques doivent se traiter indépendamment des remontées capillaires.

    La solution préconisée est la pulvérisation d’un produit appelé « technicure »

  • Le papier peint posé dans mon habitation se décolle par endroits, quelle solution ? 

    Le décollement du papier peint peut être dû à l’humidité dans le support (le mur) ou à l’humidité de condensation.

    Les solutions préconisées sont : 

    • La pose d’un inverseur de polarité,
    • La pose d’une ventilation,